Français English

Une tradition familiale

  • LA FAMILLE

famille.jpg
Le domaine est à l'image du Jura qui se renouvelle. Exploitation familiale par excellence, le domaine a été créé au début des années 40 par Désiré Rolet.
Aujourd’hui les enfants ont assuré la relève et se partagent les différentes responsabilités de la gestion du domaine, Bernard et Guy suivent les vignes et la vinification, Pierre et Eliane la commercialisation, oeuvrant chacun dans le respect et la finalité du métier de vigneron : la passion d'obtenir, selon le millésime, la quintessence du raisin, sachant que le vin se fait déjà à la vigne.


Furstentum.jpgDotés de chais récents et climatisés où voisinent cuves inox, barriques neuves et foudres de chêne, nous apportons tout notre savoir-faire, de la vendange à la mise en bouteilles, à l'élaboration de cuvées de haute renommée.


  • LE TERROIR

raisin.jpg


Avec 60 hectares répartis parmi les meilleurs coteaux des AOC Arbois, Côtes du Jura et l'Étoile, notre Domaine prend place au deuxième rang des exploitations viticoles jurassiennes.




Un vignoble d'harmonie :


- 36 hectares en AOC Arbois sur les communes de Montigny et Arbois où dominent les cépages rouges, Poulsard sur les marnes rouges et bleues, Trousseau sur les graviers gras, terres chaudes par excellence, Pinot-noir et Chardonnay sur les marnes légères et Savagnin sur les marnes grises.

vigne.jpg- 36 hectares où les jeunes plantées voisinent avec les premières plantations du Domaine plus que cinquantenaires, dans les lieudits fameux de "Gaillard, Chagnon, l'Euvrin, Vauxelles, Chateau-Gimmont, le Moulin" sur Montigny et "Montesserin" sur Arbois.

- 21 hectares en AOC Côtes du Jura où dominent les cépages blancs : Chardonnay et Savagnin dans les terroirs très spécifiques des marnes grises liasiques de Voiteur et en moindre mesure Poulsard et Pinot-noir sur les coteaux escarpés des Grandvaux à Passenans.

- Enfin notre développement le plus récent dans l'AOC l’Étoile sur la commune de Planoiseau où, là le Chardonnay s'épanouit sur une parcelle, qui à terme devrait dépasser trois hectares.

La complexité d'un tel encépagement et sa diversité dans les coteaux résulte de notre souci constant de trouver la meilleure adéquation entre sols, sous-sols et cépages.