Français English

La galerie des cépages

  • Chardonnay

Originaire de Bourgogne, il s’est acclimaté dans le Jura depuis le moyen-âge. De culture aisée, il s’est adapté sur la plupart des sols du Revermont et représente 45% de l’encépagement total du Jura.

chardonnay_feuille.jpg
Ses feuilles de taille moyenne sont minces et légèrement ciselées. Ses grains ronds, plutôt petits, d’un jaune doré sont juteux, très sucrés avec une pellicule fine et résistante. Ces grappes sont serrées et plus grosses que celles du Savagnin. Ce cépage arrive à pleine maturité dans notre région vers la mi-septembre.



  • Savagnin

Typiquement jurassien, il représente environ 15% de l’encépagement du Jura. Il est l’unique cépage pour élaborer le Vin Jaune. En sol profond, il préfère les marnes bleues ou les schistes gris triasiques et liasiques. En surface, la chaleur emmagasinée par les éboulis calcaires aident à sa bonne maturité. Les feuilles sont moyennes, un peu lobées, d’un vert foncé sur le dessus et pale sur le revers pourvu d’un léger duvet.


Ses grains ronds et charnus, à pellicule épaisse, d’une saveur fine et délicate, forment des grappes petites et serrées.
Avec l’avancement de la saison, elles prennent une couleur bronze doré. Cépage tardif, les vendanges s’étendent d’octobre à Toussaint.




  • Poulsard

Inspiré de la "Plosse", petite prunelle noire, ce cépage est également appelé Ploussard. C’est le deuxième plant du Jura par l’importance des surfaces plantées (25%).

poulsard.jpg
Il se plaît sur les terres marneuses ou argileuses du lias ou du trias. Plant précoce, il craint les gelées tardives, a tendance à couler à la fleur et beaucoup de grains tombent avant les vendanges. Avec un feuillage très découpé, les grains sont ovoïdes et juteux, à mince pellicule violette, formant de belles grappes peu serrées.


  • Trousseau

Il représente 5% de l’encépagement du vignoble du Jura. Il est essentiellement cultivé au nord d’Arbois sur la commune de Montigny les Arsures.

trousseau.jpg
Le Trousseau est un cépage tardif et exigeant rencontré sur les sols graveleux et chauds composés de marnes rouges. Les ceps trapus et vigoureux montrent de nombreuses feuilles petites et arrondies ainsi que des grappes de forme cylindrique.Les baies à peau bien noire et épaisse sont charnus et sucrés.



  • Pinot Noir

Le Pinot Noir est un cépage présent dans le Jura depuis le XIV° siècle.

pinot_noir.jpg
Il représente 10% de l’encépagement total du Jura. Il s’exprime de préférence sur les terrains argilo-calcaires. Ses feuilles sont petites et ses grappes très serrées se constituent de petits grains au goût savoureux. Plutôt précoce, en demande de chaleur, il est très sensible aux gelées.